Valeurs

Mon fils se comporte mal et ne m'écoute pas

Mon fils se comporte mal et ne m'écoute pas


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Beaucoup d'entre nous se sont retrouvés dans une situation où nos enfants nous ignorent, se comportent très mal et ne nous écoutent pas. Celui qui ne s'est jamais retrouvé dans une situation similaire est: soit parce qu'il n'a pas d'enfants, soit il s'est très bien débrouillé dès le premier instant. Mais malheureusement, la plupart des parents du 21e siècle n'ont pas cette chance.

Le rythme de la société d'aujourd'hui a conduit la plupart des mères à être sur le marché du travail, c'est une réalité difficile à changer et plus encore en ces temps de crise. Pour cette raison, les enfants dès leur plus jeune âge passent très peu d'heures avec leurs parents et ils les connaissent à peine, ils commencent leurs premières étapes, marchant, utilisant le pot, mangeant en morceaux, dans des crèches avec des professionnels très compétents mais en dehors de l'environnement idéal de la croissance qui est la famille.

Personne ne donne les clés de la maison à son jeune enfant ou n'envisage d'être parents que pour le week-end. Personne. Souvent, c'est l'ignorance, d'autres, la nécessité. D'autres n'ont pas les bonnes priorités dans la vie, d'autres ont de très mauvaises idées sur ce qui est bon pour leur éducation.

Comment est-il possible que plus cette société progresse dans l'éducation et la qualité de vie, plus les déficiences affectives et valorisantes de nos enfants sont importantes? Comment est-il possible que la qualité émotionnelle dans laquelle ils vivent soit si fragile? Pourquoi tant d'enfants prennent-ils des antidépresseurs ...? Pourquoi y a-t-il tant d'échec scolaire, de violence et de harcèlement à l'école, de mépris pour la douleur des autres? Pourquoi si l'intégration, la collaboration et la solidarité fonctionnent à l'école, dans la rue face à un problème ou à la douleur d'un inconnu, la grande majorité d'entre nous tourne la tête? Nous sommes très clairs sur ce qui est correct, ce qui se passe, c'est que nous pensons que ce doit être l'autre qui fait quelque chose.

Dès que c'est soi-même qui doit faire quelque chose, ce sont toutes des excuses (je n'ai pas le temps, je n'ai pas assez de formation, ce n'est pas mon métier, les professeurs sont ceux qui doivent éduquer, les médecins doivent résoudre le problème de l'enfant car il est plus facile de donner une pilule que de passer du temps à écouter, comprendre et éduquer). Si vous disputer avec votre enfant est douloureux, mieux vaut éviter de passer beaucoup de temps avec lui ... Non, non et mille fois non.

Il est vrai que beaucoup de bonnes personnes n'ont pas le temps d'éduquer leurs enfants et quand les premiers problèmes surviennent, elles s'inquiètent, mais comme elles ne savent pas où se tourner, elles la laissent passer et la balle grandit jusqu'à ce qu'elle leur échappe des mains. Et puis quelles alternatives avons-nous? Compte tenu des informations scolaires sur tout comportement étrange ou ennuyeux chez les enfants, combien d'entre nous l'avaient déjà remarqué auparavant? Mais nous n'agissons que lorsque les critères de la société peuvent rejeter le comportement de nos enfants et nous agissons alors car au fond ceux qui se sentent rejetés le sont nous-mêmes à travers nos enfants, puisque inconsciemment les parents blâment leurs enfants parce qu'ils n'arrivent pas aux attentes qui été créé d'eux.

Des émotions non gérées, des émotions et encore des émotions, démantelant tous nos schémas, créent un climat de tension dans les familles dont tout le monde veut fuir et le cercle vicieux est fermé. Médiateurs, coach, conseillers familiaux, consultants, thérapeutes, programmeurs neurolinguistiques, nous sommes là pour aider à gérer ces émotions, démêler les «problèmes», donner des ressources, trouver d'autres façons de faire, changer les comportements.

S'arrêter pour ressentir, voir et entendre la vraie vie, pas ce que nous voulons qu'elle soit, ce qu'elle est. On apprend aux enfants à se mettre à la place de l'autre, à se distancer des problèmes, à prendre des perspectives, à chercher des ressources, bref, on les écoute et on leur apprend à s'écouter.

Elena Martínez Albertos
Co-directeur, conseiller et consultant de Swimandcoach

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Mon fils se comporte mal et ne m'écoute pas, dans la catégorie Conduite sur site.


Vidéo: Comment se faire obéir sans crier? (Septembre 2022).